JPM a un avis sur tout - Curieux, bizarre, étrange, aberrant...

Curieux, bizarre, étrange, aberrant...

SpamJeudi 21 août 2003

Vous aimez le courrier indésirable, alias spam ? Comme tout le monde, pas du tout ! Mais savez-vous d’où vient le mot spam ? La plupart des gens vous diront que les Monty Python l’ont inventé dans un de leurs sketches pour la BBC. Mais ce n’est pas tout à fait exact : ils n’ont fait que reprendre ce mot, qui était en réalité une marque de corned-beef (immangeable) du début du vingtième siècle. La preuve :

 

 

En fait, spam vient de spiced pork and meat (mélange de viande et de porc [sic] épicé). Le sketch des Monty Python montrait une serveuse de café énonçant le menu à un client : « Eh bien, œufs au bacon ; œuf saucisse et bacon ; œufs et spam ; œufs au bacon et spam ; œufs au bacon, saucisse et spam ; spam au bacon, saucisse et spam ; spam œufs spam spam bacon et spam ; spam saucisse spam spam bacon spam tomate et spam, etc. ».

Spam (suite)Vendredi 22 août 2003

Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, le corned beef était appelé du « singe ». Beaucoup de gens croyaient que c’en était réellement. Mais je dois manquer de chance, je n’en ai jamais trouvé de bon. Et Dieu sait si je m’en suis tapé, dans l’Armée ! Je soupçonne qu’on le fabriquait avec de la viande de rebut, c’était moins cher et assez bon pour des soldats.

Ci-dessous, dans Empire du Soleil, Jim, qui meurt de faim, essaie vainement d'ouvrir une boîte de Spam tombée du ciel :

Empire du Soleil

Aujourd’hui, c’est à Hawaï qu’on en consomme le plus.

Alfred CortotMercredi 27 août 2003

Alfred Cortot, qui a été une gloire nationale et professeur à l’École Normale de musique, jouait affreusement mal du piano, surtout Chopin. Les œuvres de Chopin, contrairement à la légende qui fait de lui un type souffreteux et perpétuellement alangui, sont assez viriles, et il faut être un athlète pour les jouer. Je vous recommande le passage en mi majeur de la Polonaise Héroïque ! Cortot, au contraire, avait un style extrêmement maniéré, aussi entortillé que son style d’écriture, puisqu’il écrivait également (des conseils d’interprétation et des commentaires sur les morceaux qu’il éditait, ainsi qu’une biographie de Chopin).

Pour compléter le tableau, pendant l’Occupation, il était collabo. Lors d’une réception à Vichy, il a sabré le champagne à la santé d’Hitler. Il y avait également à cette petite sauterie l’acteur Pierre Fresnay ainsi que sa femme Yvonne Printemps (piquée à Sacha Guitry), autres gloires nationales. Révélé par Roger Peyrefitte dans Les ambassades. Ça, c’était pour ma rubrique « Déboulonnons les fausses idoles ». C’est si bon, comme chantait Louis Armstrong !

ChaudMercredi 2 septembre

Les victimes de la canicule ou des incendies, placées dans des chapelles ARDENTES : c’est de l’homéopathie !

MisèreMardi 15 septembre 2003

Signalons à ceux qui n’étaient pas là que l’histoire de la misère moins pénible au soleil n’a pas été inventée par Charles Aznavour, mais par Albert Camus, dans un livre dont le titre m’échappe. Ce n’est d’ailleurs pas si crétin que ça, il suffit d’aller en Afrique pour le vérifier. Quand on n’a pas de toit ni rien du tout, dormir dans la rue, on peut le faire sous les Tropiques. À Bouaké où je vivais, il y avait un type qui « logeait » sur le trottoir du Monoprix. Ce qui semblait lui convenir, car il ne mendiait pas. Il n’avait pas le moindre vêtement, détail qui ne dérangeait personne. L’équivalent au Groenland est improbable.

BaffeJeudi 1er octobre 2003

À propos de François Bayrou, qu’on a vu flanquer une claque en public à un gosse qui lui faisait les poches, je serais assez partisan, en tant qu’ancien prof, de foutre une baffe à un sale petit con, mais le malheur, c’est que l’enseignant n’est en aucun cas soutenu par sa hiérarchie. J’ai connu un principal de collège nommé Bernard Granger, qui chiait dans son froc devant les élèves. Quant aux parents, ils mettent leur progéniture sur un piédestal, en général, et leur héritier ne peut avoir tort. Si c’est un cancre, c’est la faute du prof, à tous les coups. Le plus beau jour de ma vie, c’est celui où j’ai quitté la France pour aller exercer mes talents en Afrique noire (jeudi 24 septembre 1982). Jamais vu un élève vicieux en Afrique. Et jamais vu un parent non plus. Les jeunes Africains sont authentiquement civilisés, contrairement à ce que pensent certains connards qui ne les connaissent pas.

!Vendredi 2 octobre 2003

Relations enseignants-parents : un jour, en France, une mère d’élève est venue me les briser (je parle de mes élans, évidemment) parce que j’avais écrit un point d’exclamation à la fin d’une notation en marge d’un exercice sur le cahier de sa gosse.

Mort annoncéeSamedi 24 octobre 2003

Un scoop : je décède l’an prochain. Oui, cet après-midi, je suis allé voir un médecin au centre de consultations de ma mutuelle, la MGEN. On y a refait les procédures d’inscription à l’accueil, et l’ordinateur, tout nouveau (tout beau), constatant que ma carte Vitale indique que je suis exonéré à cent pour cent, demande la date d’expiration de ce droit. Or, pour moi, c’est à vie. Mais rien n’est prévu pour recevoir cette donnée : « À vie ». La bestiole exige une date précise ! L’infirmière préposée a donc tapé une date, la première qui lui est venue à l’esprit, parce que toute proche : 2004.

Par conséquent, la fin de ma vie est prévue pour 2004, c’est l’informatique qui le dit.

Vous allez voir que le gouvernement va me taxer si j’ose dépasser le délai !

Un génie qui fait « Ouais... »Samedi 15 avril 2006

René Goscinny, scénariste des aventures d’Iznogoud (pastichées d’après Les mille et une nuits), avait imaginé que le génie qui sortait de la lampe d’Aladin ne saurait rien dire d’autre que « Ouais ?... » lorsqu’on l’appelait. Un génie stupide, les humoristes sont décidément de grands précurseurs. Et le talent de Goscinny touchait... au génie.

À propos de talent et de génie, j’ai eu naguère un ami écrivain qui se nommait Jack Thieuloy, très connu dans les milieux littéraires, beaucoup moins du public en raison de son style difficile et parfois abscons, et qui, dans ses rares moments d’humour, disait de lui-même : « Thieuloy est un génie qui n’a pas de talent ». Il lui manquait en effet celui de se vendre lui-même, et cette notion lui aurait fait horreur. Tout le monde n’a pas fait H.E.C. !

On a connu plus rigolo : tous les collégiens connaissent le mathématicien Michel Chasles, à l’origine de la célèbre relation de Chasles, mais ils ignorent que cet homme illustre était aussi un collectionneur. Un jour, il reçut la visite d’un escroc qui offrait de lui vendre des lettres que Marie de Magdala, étrangement surnommée « Marie-Madeleine », aurait écrites à Jésus, et il eut la sottise de tomber dans le panneau ! Le fait que ces lettres aient été rédigées en français (et à une époque où cette langue n’existait pas encore) ne lui sembla point bizarre. Il les acheta.

MistigriMercredi 24 mai 2006

Un quidam perd sa femme et sa fille dans un accident de la circulation. Il porte plainte pour obtenir réparation. En tant que partie civile, il doit se faire assister par un avocat, c’est la loi. Il engage un certain Edmond L. – un nom assez louche –, inscrit au barreau de La Rochelle. Mais l’avocat se révèle nul, et le procès est perdu. Après l’audience, on découvre que l’avocat n’en était pas un, c’était un escroc qui s’était inscrit au barreau sur la foi de faux documents. Il est alors chassé de la corporation des avocats... à laquelle il n’appartenait pas. Ce qui en soi est déjà loufoque.

Oui, mais le procès ne peut pas être refait, prétend le ministère de la Justice, puisque, au moment du procès, l’avocat était régulièrement considéré comme tel, et que son éviction de la profession ne peut avoir d’effet rétroactif.

En somme, si le ministère de la Justice n’a pas fait son travail de vérification avant d’inscrire un imposteur au barreau, c’était la faute de ses futurs clients.

Le vice coté en Bourse !Vendredi 28 juillet 2006

Contrairement à ce que croient les naïfs, la Bourse n’est pas un lieu où l’on s’enrichit facilement, même si cette canaille de Mitterrand, qui spéculait en secret, parlait d’argent « gagné en dormant ». Car, dans ce cas, tout le monde pourrait s’enrichir ! Or ce n’est pas ce que nous voyons. Ce n’est pas non plus un casino, comme on le prétend péjorativement. En fait, la Bourse est un marché, on peut y perdre autant qu’on peut y gagner, et l’on voit mal comment acheteurs et vendeurs potentiels pourraient acheter ou vendre sans un marché...

En fait, il y a toujours eu des financiers qui se préoccupaient de la morale, puisque, dès le début des années vingt, un mouvement s’est instauré, aux États-Unis, qui tendait à faire boycotter certains titres boursiers que l’on qualifiait alors de Sin Stocks (« valeurs du péché », sic). Cette méthode d’exclusion des titres fondés sur le tabac, l’alcool, les jeux, l’armement, et même le pétrole et le nucléaire, a donné naissance aux « fonds éthiques », et il en existe de plus en plus. Mieux : on utilise actuellement des indices ISR (Investissement Socialement Responsable), comme le FTSE 4Good ou l’Aspi Eurozone, qui notent les entreprises les plus vertueuses, et de nouvelles agences de notation spécialisées ont vu le jour, telles Vigeo, Innovest ou Ethos.

Mais comme le mouvement de pendule est une loi de la nature, il ne faut pas s’étonner si un mouvement exactement inverse s’est établi. De petits futés ayant constaté qu’en trois ans, les secteurs du tabac ont progressé de 92 %, ceux de l’alcool, de 65 %, et ceux du jeu, de 88 %, un Vice Fund a été lancé en 2002, aux États-Unis bien entendu. Ce « fonds du vice » a pris l’exact contrepied des fonds vertueux, et n’investit que dans les secteurs décriés par la morale, ceux visés plus haut : tabac, alcool, armement et casinos !

Je ne vous étonnerai pas en disant qu’il a généré davantage d’argent que les fonds éthiques, avec un gain de 90 % depuis son lancement, quand notre CAC 40 n’a progressé que de 48 % durant la même période.

Éjectée du système (solaire) !Samedi 26 août 2006

Dans notre univers ultra-policé, nul n’a intérêt à se singulariser. Et ce principe, les planètes elles-mêmes n’y échappent pas ! Pluton vient d’en faire l’expérience il y a deux jours.

Voilà-t-il pas que la neuvième planète du système solaire, non contente d’être la plus petite de toutes, faisait bande à part, à tous points de vue : ni rocheuse ni gazeuse, elle est faite de glace ; elle possède un satellite, Charon, presque aussi gros qu’elle (à mon avis, c’est Charon qui s’est plaint en haut-lieu) ; elle est la seule à avoir été découverte par un Yankee, un dénommé Clyde Tombaugh (toujours à mon avis, il n’aurait pas quelque chose à voir avec une certaine Bonnie, ce Clyde ? C’est suspect, un prénom pareil. Et puis, s’appeler « tombeau », franchement...) ; elle perche aux cinq cents diables ; et elle tourne autour du Soleil dans un plan incliné de 17° par rapport à celui où se cantonnent sagement toutes les autres planètes du système. Qui commençaient à la montrer du doigt. On n’aime pas ceux qui nous snobent, normal.

Comme, circonstance aggravante, elle a été la dernière admise au sein de la famille, en 1930 seulement, il était normal qu’elle prenne la porte la première. Dans le monde ouvrier, c’est pareil, le dernier embauché est généralement le premier à se faire licencier.

Ils sont bien, ces scientifiques de l’Union Astronomique Internationale. Sarko devrait les consulter plus souvent, et s’en inspirer pour dénicher de nouveaux prétextes aux expulsions.

Spam (suite)Mardi 24 octobre 2006

J’avais ouvert cette page avec une note sur le spam. Eh bien, on vient d’apprendre que le fabricant de viande en conserve Hormel Foods, propriétaire de la marque de charcuterie en boîte SPAM, qu’il exploite depuis 70 ans, et dont le nom a été repris pour qualifier les messages électroniques indésirables (suite à un sketch des Monty Python), a tenté malgré tout de profiter de son infortune, en réclamant depuis fin 2004 à l’Office européen d’harmonisation du marché interne le droit de déposer le nom « spam » en tant que marque lorsque ce mot est utilisé pour parler de services de suppression de messages électroniques non sollicités...

Considérant que le public est aujourd’hui parfaitement capable de distinguer message électronique et jambon en conserve, l’Office européen a débouté Hormel Foods en second appel. Ce dernier n’en était pas à sa première tentative d’exploitation du spam : il avait déjà attaqué, sans succès, l’éditeur de logiciels antispam Spam Arrest pour utilisation du nom « spam ».

Jugement de SalomonLundi 12 février 2007

Entendu aux informations aujourd’hui : un type se suicide. Il a demandé à être incinéré. La femme avec laquelle il vivait réclame les cendres, la famille du type aussi. Problème, les deux clans se détestent. Que faire ?

Un juge a décidé qu’on partagerait les cendres en deux, une moitié pour chaque camp. Génial, comme disent les djeunz.

Et si le défunt ne s’était pas fait incinérer, on l’aurait découpé à la scie ? Et dans quel sens ?

Logo avis sur tout

Sites associés : Kinopoivre (critiques de films)Yves-André Samère blogue et déblogue

Dernière mise à jour de cette page le mardi 4 août 2009.